Revenir en haut de la page
La P'Art Belle - 31 juillet & 1er août 2021, Sarzeau

[ITW] La Part Belle à… l’association Les Cuisiniers Solidaires !

  • Pouvez-vous nous présenter Les Cuisiniers Solidaires en quelques mots ?

Les cuisiniers solidaires c’est imaginer des solutions pour éviter le gaspillage alimentaire, le faire dans le partage, la convivialité, la solidarité. La cuisine participative devient l’occasion de rencontres, d’échange de bonnes pratiques et permet de sensibiliser tout un chacun aux enjeux du gaspillage, de l’alimentation, de nos choix de consommateurs, du zéro-déchet, de l’économie circulaire.

  • Comment est née l’association ?

En 2015, notre président, chef de cuisine scolaire, souhaite proposer des solutions contre le gaspillage alimentaire. Il récupère quelques denrées invendues auprès  d’un commerce puis, en confectionne un potage. De rencontres en échanges, une solidarité de proximité se met en place, des personnes isolées trouvent une occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de partager des problématiques communes autour du mieux-manger, d’apprendre les uns des autres des recettes et de partager de bons moments.

L’équipe des Cuisiniers Solidaires
  • Quels sont vos projets à venir ?

Avec la crise sanitaire, de nombreuses actions prévues ont été annulées. L’association s’est malgré tout mobilisée, de façon spontanée, pour proposer une aide alimentaire d’urgence aux familles se retrouvant sans solution (rupture des circuits traditionnels du fait du confinement).

Désormais, une autre action est proposée à destination des indépendants, auto-entrepreneurs, intermittents du spectacle en difficultés financières: le panier coup de main, un soutien ponctuel qui permet d’échanger sur sa situation, trouver des orientations possibles dans l’échange et rendre la pareille en préparant les paniers tour à tour. 

Autre action: un jardin familial est désormais mis à disposition de l’association et va permettre de développer les questions autour de l’autonomie alimentaire, toujours dans l’esprit de partage et de solidarité. 

  • À quelle association donneriez-vous la part belle ?

Une association morbihannaise qui a de très chouettes projets et développe de nombreuses activités (d’insertion par l’activité économique), c’est Optim-ISM sur le territoire lorientais. Elle fait partie du réseau des Jardins de Cocagne, ce sont vraiment de belles solutions d’avenir, concrètes et pleines d’espoir.

  • Pourquoi avoir rejoint l’aventure La P’Art Belle ?

Les cuisiniers solidaires se retrouvent dans les valeurs de la P’art Belle: mettre en valeur un territoire et des productions locales; favoriser la qualité et non la quantité; provoquer un déclic; toucher la sensibilité des personnes qui amène au questionnement puis, peut-être, au changement; favoriser la rencontre et le partage; penser “zéro-déchet” et “économie circulaire”. Ensemble, nous irons plus loin dans le changement que nous souhaitons voir dans ce monde 🙂

Interview réalisée par 4 étudiant.e.s de l’IUT de Vannes en Techniques de Commercialisation (Juliette, Justine, Axel et Ana).

Vous aimerez aussi