Revenir en haut de la page
La P'Art Belle - 31 juillet & 1er août 2021, Sarzeau

[ITW] La Part Belle à… Prixl !

  • Peux-tu nous présenter ton projet Prixl en quelques mots ?

C’est mon espace d’expérimentation artistique, musicale et vidéo, un projet qui permet de m’exprimer sans contrainte et qui nourrit mes collaborations et mon travail de réalisateur musical.

  • Pourquoi la musique électronique et ce concept de « brocante technologique » ?

La musique électronique est une catégorie musicale qui possède un répertoire très vaste et très varié, ce qui rend passionnant le fait d’en faire son genre de référence. Il est possible à la fois de faire de la musique « Ambient », « House » ou alors, un mélange des deux ! C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à concevoir le projet Instant. D’abord, une série de vidéos dans lesquelles j’explore le concept de textures et de résonance des objets. Cela s’est ensuite transformé en une performance live où s’y confrontent synthétiseurs et objets du quotidien sous la forme d’une « brocante technologique ».

  • Quels sont tes projets à venir ?

Je travaille sur un nouveau format vidéo Clichés en collaboration avec la compagnie théâtrale Le projecteur H. Le concept est la capture d’un moment de la journée, d’une activité quotidienne présentée à travers un extrait littéraire et une composition musicale. Cette série est sortie ce mois-ci !

Je travaille également sur la création de deux nouvelles performances de concert. L’une qui laisse place à l’expérimentation et la découverte sonore, sous forme d’une sieste électronique. L’autre qui prend une direction plus club, avec un live matiné de House et de minimal. 

Enfin, je développe à l’heure actuelle mon activité de réalisateur musical, ce qui m’emmène vers d’autres horizons dans la collaboration artistique.

  • À quel artiste donnerais-tu la part belle ?

L’artiste Zonj, avec qui je collabore depuis longtemps en tant que réalisateur et compagnon de scène.

  • Pourquoi avoir rejoint l’aventure La P’Art Belle ?

J’ai été séduit par la dimension écologique du projet et la sincérité avec laquelle ce projet était porté. C’était aussi l’occasion de participer à la première édition d’un festival, ce qui est toujours une expérience particulière !

  • Que t’as apporté ta participation au festival et notamment ta collaboration avec l’équipe du label Oyé ?

Cela m’a permis de faire deux performances réussies et d’y faire de belles rencontres humaines et artistiques !

Interview réalisée par 4 étudiant.e.s de l’IUT de Vannes en Techniques de Commercialisation (Juliette, Justine, Axel et Ana).

Prixl lors de sa performance au festival La P’Art Belle 2019 – ©️ B. Foulon.

Pour le suivre :
Youtube
Instagram
Facebook

Vous aimerez aussi